Claire, étudiante dentaire en Roumanie

Quel est votre parcours ?

Je suis réunionnaise, j’ai donc fait mon lycée à la Réunion. Je me suis orienté vers la PACES (première année commune aux études de santé) puis je suis allée en Roumanie pour faire dentaire. Je suis actuellement en 5e année, il ne me reste ainsi plus qu’un an avant d’être diplômée. Au cours de ma formation, je réalise des stages d’environ 2 mois (160 heures) tous les ans. Je les fais généralement à la Réunion, ça me permet de rentrer quelques mois dans l’année et de retrouver ma famille.

 

Qu’aimez-vous dans votre étude ?

C’est vraiment une passion pour moi, petite, je suis allée souvent chez le dentiste et j’ai bien aimé. J’étais des rares enfants qui aiment aller chez le dentiste. Aujourd’hui, j’aime le fait que les missions soient variées, il y a beaucoup à apprendre entre la fabrication de prothèses, l’orthodontie, la réalisation et la pose d’implants. C’est un métier très pratique, un univers qui me plaît. Après mes études de dentaire, je pense retourner en France pour poursuivre une spécialisation en orthodontie. C’est un domaine qui m’intéresse.

 

Comment avez-vous été impacté par la Covid dans vos études ?

Sur le plan des études, le plus gros problème rencontré est que nous avons manqué de pratique. On a perdu quasiment une année de pratique, ce qui a un impact important sur notre formation. La pratique est très importante dans ce métier. On essaye de pallier ce manque en sollicitant la faculté pour qu’elle nous ouvre le cabinet afin de nous exercer en dehors de nos horaires habituels. Cependant, nous sommes conscients que l’on ne pourra jamais récupérer l’année perdue, mais nous faisons de notre mieux pour rattraper ce retard.

De plus, lorsque l’on a pu reprendre la pratique en sortie de pandémie, on a eu un protocole d’hygiène strict. On avait des protections comme des visières, des lunettes, un masque FFP2, des surblouses jetables, un calot médical et on devait exercer avec les fenêtres ouvertes et on stérilisait le cabinet grâce à une lampe UV. Comme l’on avait des surblouses, nous n’avons pas eu à avoir davantage de tenues et je continuais à laver les miennes une à deux fois par semaine, comme d’habitude.

 

Est-ce qu’il y a des éléments importants à prendre en compte lorsqu'on choisit une blouse pour un dentiste ?

Personnellement, je ne sais pas. Par exemple, je ne sais pas si une matière est à privilégier.

Je pense l’aspect pratique, et il faut que la blouse soit confortable et douce. On est souvent amenés à faire des gestes amples, pour aller chercher des instruments par exemple. Il ne faut pas que la blouse nous en empêche. C’est toujours pratique d’avoir des poches. Cependant, la difficulté est que sur la blouse on ne peut pas avoir des poches pouvant contenir des objets volumineux ou lourds. Les poches de pantalons ne sont pas toujours très pratiques pour nous, comme l’on est assis lorsque l’on travaille. Maintenant, les poches à mi-cuisse s’avèrent être très pratique même assis, mais ce n’est pas toujours facile d’en trouver.

Pour moi, le confort et la praticité sont les critères les plus importants, mais ils s'avèrent assez subjectifs. Ensuite j’aime avoir des blouses colorées, je trouve ça plus sympa.

Il s'avère d'ailleurs préférable d’éviter les couleurs foncées pour deux raisons :

- La première est que lorsque l’on travaille sur les prothèses dentaires et que l’on fait des rectifications, on peut se retrouver avec de la poussière blanche très fine, comme de la poussière de craie sur nous.

- La seconde est qu’il faut également faire attention avec l’hypochlorite de sodium, c’est un produit que l’on utilise au cours de certains soins qui peut tacher ou décolorer les vêtements. Je ne crois pas qu’il y ait de tenue qui puisse y résister, mais logiquement sur du blanc ça se voit moins que sur une tenue colorée.

Enfin, la broderie, ce n’est pas un indispensable, simplement quelque chose qu’à titre personnel j’apprécie. J’ai travaillé avec des dentistes qui avaient des tenues brodées, je trouve ça très sympa de pouvoir personnaliser sa tenue. Je ne me suis pas encore renseignée à ce sujet, mais je pense que lorsque je travaillerai, j'essaierai d’en trouver.


Merci à claire pour avoir partagé avec nous son expérience en tant qu’étudiante en dentaire.

 

Retrouvez le pantalon médical Koi Basics Holly

Qui s'accordera parfaitement avec la blouse médicale Koi Basics Becca

Ou encore avec la blouse médicale Koi Basics Katie

Retrouvez toutes nos blouses dentistes, tenues dentistes et nos blouses médicales avec broderie. 

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.