L’histoire de la blouse médicale

Dans cet article nous allons faire un retour sur les origines de la blouse médicale. La blouse est un vêtement qui accompagne et protège tout le personnel de santé dans les centres hospitaliers. On peut se demander quelles sont les origines de ce vêtement qui est devenu indispensable pour les intervenants médicaux ?

 

La blouse existe depuis l’antiquité cependant son apparition dans le domaine du médicale remonte aux origines de la médecine. Elle est avant tout utilisé par les femmes et les nonnes qui prennent soin des malades touchés par l’épidémies. Il a avant tout pour but de se protéger et de protéger les autres des risques de propagations (fluides corporels, médicaments, ect). La blouse est en coton car c’est le textile le plus résistant. La couleur blanche a toujours été associé au symbole de l’hygiène et de pureté religieuse. Elle est aussi choisie car le blanchissage à 90° décolore toutes les teintures.

 

 

Au fil des années les caractéristiques de la blouse ont changé commençant par les couleurs. La seconde guerre mondiale qui a été très sanglante dans le domaine médial. Les textiles synthétiques font leur apparition et permettent d’introduire de la couleur aux tenues. La couleur des blouses est passé du blanc au vert pour ne pas trop faire apparaitre le sang. De plus, la couleur verte s’est avérée apaisante pour les patients. Dans les années 60, les films et séries médicale sont apparu et devenu de plus en plus populaires, cependant les blouses blanches se sont révélées trop éblouissantes face à la caméra, il a donc fallu changer de couleur de blouse. C’est à cette époque que la blouse bleue est née. L’idée s’est ensuite appliquée dans les hôpitaux dû à l’éclairage intense dans les salles opératoires pour le confort des médecins.

 

Dès lors, les blouses sont apparues pour différencier le personnel médical : les blouses blanches pour les médecins, le bleu et le vert pour les équipent intervenants dans le bloc opératoire, et le rose au sage-femme et infermière… Aujourd’hui, les couleurs restent assez subjectives car l’esthétisme est autant pris en compte que le rôle protecteur de la blouse. Les cliniques, hôpitaux et autres centres de soin n’hésitent pas à diversifier les couleurs des blouses pour égayer le milieu dans lequel ils travaillent.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.